Vers quoi s’orienter après le bac? L’année scolaire de votre enfant est bien entamée, et il n’est jamais trop tôt pour réfléchir à son orientation.

Alors, pas de panique! Je vous propose 10 conseils pour garder la tête froide lors de cette réflexion et avoir une démarche constructive. 

  • Se pencher sur l’orientation de votre enfant suffisamment tôt.

    Parce que se poser les bonnes questions sur son avenir demande du temps de réflexion et de recherches. Par conséquent, pour éviter le stress et les choix de dernière minute, mieux vaut préparer son orientation le plus tôt possible!

  • Apprendre à se connaitre.

    La connaissance et la confiance en soi sont essentiels pour construire son projet professionnel. Vous et votre enfant devaient donc interroger ses centres d’intérêts, sa personnalité, ses capacités. C’est-à-dire définir ce qu’il aime faire, et ce qu’il n’aime pas. Connaitre ses points faibles et ses points forts; les domaines dans lesquels il réussit et ceux dans lesquels il est en difficultés. Et toujours sans jugement!

  • Prendre en compte le projet de vie dans son ensemble.

    Vous devez vous poser ces questions dès le début de la réflexion:  études courtes ou longues? Voie générale ou professionnelle? Mais également la possibilité d’une mobilité géographique, travailler dans un bureau ou à l’extérieur…Les réponses à ces questions permettront de définir le meilleur parcours à suivre.

  • Etre curieux et penser large!

    Avant de valider un choix, il est important de se renseigner sur les différentes filières pour connaitre précisément les matières dispensées, l’organisation de l’enseignement… En effet, l’offre de formation étant multiple, et changeante, il faut prendre le temps de chercher la plus adaptée.

  • Ecouter les autres…Mais apprendre à faire le tri!

    Votre enfant doit pouvoir prendre des conseils auprès de la famille, les professeurs, les amis. C’est important. Il doit également  rencontrer des professionnels du/des métier(s) envisagé(s) pour connaitre précisément ce qu’ils font. Tout est bon à prendre, mais à la fin, le choix appartient à votre enfant!

  • Analyser le marché de l’emploi.

    Il faut se renseigner sur les secteurs bouchés, ceux qui recrutent, les nouveaux métiers. En effet, beaucoup de métiers existent et on ne les connait pas tous! En se renseignant sur les débouchés, votre enfant en découvrira d’autres : les études de droit ne forment pas qu’à devenir avocat!

  • Aller dans les Forums, salons, portes ouvertes, journées découvertes.

    Attention cependant à ne pas se perdre dans la masse d’informations données! Rencontrer les écoles, les anciens élèves, et pourquoi pas, assister à certains cours, vont permettre à votre enfant d’affiner son choix.

  • Oser rêver grand et haut!

    Il est important de connaitre ses limites et d’être réaliste, mais il est également important d’avoir des rêves et l’audace de les réaliser. Si l’on est motivé, on peut y arriver!

  • Ne pas avoir peur de l’échec!

    Faire des erreurs d’orientation n’est pas la fin du monde, et peut même permettre d’affiner son choix. En effet, l’erreur permet de mieux se connaitre, de savoir ce que l’on n’aime pas et ne veut pas faire. L’important est de rebondir! Il ne faut pas rester dans une filière qui ne convient pas, les difficultés doivent être évoquées, et une nouvelle orientation envisagée.

  • Se préparer à Parcoursup suffisamment à l’avance.

    Il faut se renseigner sur les attendus des filières, préparer ses voeux à l’avance, et réfléchir à son « projet de formation motivé ». Ainsi, le moment venu, Parcoursup sera complété sereinement!

Et pour finir, un bonus!

En bonus, je vous propose un 11ème conseil: Faites confiance à M-Orientation et contactez-moi! Je vous accompagne dans ces 10 étapes afin de réussir l’orientation de votre enfant et lui permettre de prendre la meilleure décision.